Après une grosse préparation estivale, novembre annonce les prémices de l’hiver. Un dernier mois de travail foncier, avec de nombreuses intensités en vue des premières courses hivernales. Les entraînements biquotidiens sont encore nombreux, principalement en ski à roulettes, en course à pied et en renforcement musculaire, et bien entendu en ski lorsque les athlètes peuvent profiter des bonnes conditions de snowfarming en attendant de pouvoir -enfin- chausser les skis sur de la neige naturelle. Il reste trois semaines avant la Sgambeda, qui sera le premier objectif de la saison 2018/2019. Les intensités sont donc orientées plus spécifiquement en poussée, sachant que les courses de longue distance en classique se font uniquement en poussée désormais (sauf cas plutôt rare de grosses chutes de neige durant la course). Après Davos la semaine dernière, le Team effectuera un nouveau stage en fonction des conditions météo, très sûrement à l’étranger étant donné que le paysage français tarde à revêtir son manteau blanc. En tout cas, les athlètes ont hâte d’enfiler leur nouvelle combinaison Jobstation Rossignol