De retour sur les skis du coté du glacier de Tignes.

 

Nous avons pris la direction de Tignes pour notre premier stage où l’ouverture du glacier permet de skier en plein été.

 

Nous avons donc profité de bonnes conditions de ski le matin, même si à 2800 m , les effets de l’altitude se font ressentir et forcement les allures d’entraînements sont plus faibles.

Aux programmes lever à 6h pour prendre les premiers funiculaires et commencer à skier tôt pendant que la neige est encore gelée. Sans compter que nous sommes montés quelques fois à pied sur le glacier lorsque l’attente était trop longue en bas, 1h00 de marche pour 700 m de dénivelé , avec le matériel de ski sur le dos, ça entame un peu avant la séance de ski …

 

Après avoir skié entre 2h30 et 3h00 chaque matin, les après-midis ont été rythmées entre footing dénivelé, ski roue et renforcement musculaire . Les départs de séances étaient parfois un peu décalés afin de pouvoir suivre les matchs de la coupe du monde , les cœurs balançant entre les Bleus et la Nati Suisse.

 

 

*Le saviez vous : Si l’on respire plus difficilement en altitude, ce n’est pas parce qu’il y a moins d’oxygène dans l’air … mais  parce que l’on y absorbe plus difficilement l’oxygène en respirant car la pression y est plus basse.