Après la Transju, l’équipe a décollé vendredi direction l’Etonie pour la Tartu Marathon. Un 63 km dans les plaines entre Otepäa et Tartu, sur un parcours vallonné sans être trop difficile. 650 mètres de dénivelé positif, départ à 150 mètres d’altitude avec une arrivée à 50 mètres au-dessus du niveau de la mer. Près de 5000 coureurs pour l’une des plus grandes courses de classique au monde.

Il y a deux semaines, on nous annonçait beaucoup de neige et des conditions hivernales. Changement radical en atterrissant vendredi, trois jours de douceur et de vent on réduit la couche de neige à peau de chagrin, et s’il y avait encore une cinquantaine de centimètres d’épaisseur au départ, il y en avait à peine 5cm à l’arrivée, et plutôt glace que neige.

Rapidement, un groupe d’une quinzaine de coureurs s’est démarqué, au sein duquel figuraient nos quatre coureurs. Thomas (14ème) a été le premier à lâcher, Adrien (12ème) et Benoît (10ème) font une belle hypo à moins de dix kilomètres du but. Bastien joue le sprint pour la gagne, et échoue d’un rien à la 5ème place. Direction la Finlande dimanche prochain pour un 50km skate, l’objectif du maillot rouge est toujours à portée de main, il ne faut rien lâcher !